Chaussures de basket

Anthony Edwards rejoint adidas dès sa saison rookie

Publié le 28/12/2020

Le marché NBA des contrats de chaussures est très actif en ce moment : on vient d'apprendre que l'équipementier adidas allait signer un contrat avec le rookie Anthony Edwards, numéro 1 de la draft 2020.

Alors qu’on vient tout juste d’apprendre que Jamal Murray quitte adidas pour rejoindre New Balance, la marque allemande rebondit très rapidement et annonce la signature du néo-Timberwolves Anthony Edwards, qui n’est autre que le numéro 1 de la draft 2020 ! L’équipementier réagit donc immédiatement au départ de Murray, et s’attache les services d’un rookie dans un contexte ou les marques semblaient réticentes à prendre des risques en signant des jeunes joueur. Nike avait d’ailleurs carrément annoncé qu’aucun rookie ne rejoindrait leur rang avant le début d’année 2021.

Anthony Edwards, numéro 1 de la draft 2020, rejoint adidas

anthony edwards adidas

Alors qu’il n’a disputé que 2 matchs en NBA, c’est déjà officiel : le numéro 1 de la draft 2020, Anthony Edwards, signe un contrat chez adidas. La nouvelle vient d’être annoncée par l’insider Shams Charania, qui travaille pour The Athletic. De nombreuses questions se posaient depuis quelques semaines sur le futur équipementier du jeune arrière des Minnesota Timberwolves, qui avait été aperçu avec des adidas et des Nike aux pieds lors de ses première apparitions publiques. La décision relative à son « shoe deal » est donc arrêtée, et cela permet à adidas de contrebalancer l’impact de l’annonce du départ de Jamal Murray qui a décidé de rejoindre Kawhi Leonard chez New Balance. Pour le joueur, on peut affirmer qu’il s’agit d’un joli coup, qui lui permet de s’offrir une belle visibilité sur ce début de saison. Il vient compléter le roster NBA de adidas, en rejoignant entre autres James Harden, Damian Lillard, Donovan Mitchell ou encore Derrick Rose.

anthony edwards adidas

Il s’agit clairement d’un pari pour la marque allemande, qui décide d’investir sur un premier choix de draft, comme elle l’avait fait en 2014 en signant un contrat avec Andrew Wiggins. Si on ne connait pas encore les détails autour de ce contrat, on sait pertinemment qu’il est toujours beaucoup plus risqué d’offrir un contrat à un rookie qui n’a encore rien montré sur les parquets NBA : en effet, si les performances du joueur s’avèrent finalement décevantes, voir même pire si c’est un échec complet, la perte peut être importante pour la marque, mais cela peut également porter préjudice à son image. Mais nous n’en sommes pas la, et sur ses deux premiers matchs en NBA, Anthony Edwards tourne pour l’instant à un encourageant 16,5 points de moyenne à 54% de réussite au shoot, pour deux victoires des Timberwolves… affaire à suivre de très près !

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok