Maillots de basket

Des chaussures WNBA customisées au service de la justice sociale : à la découverte de « My Kicks My Cause »

Publié le 29/08/2020 Mis à jour le 03/09/2020

Fondée par Brittney Griner et le Phoenix Mercury, on découvre l'initiative "My Kicks My Cause" qui a pour but de diffuser des messages en faveur de la justice sociale directement sur les chaussures customisées des joueuses WNBA.

Brittney Griner est une légende de la WNBA. L’immense joueuse du Phoenix Mercury (2,03m) dispose d’un palmarès individuel impressionnant : championne WNBA en 2014, sélectionnée 5 fois dans une All-WNBA Team, élue 2 fois défenseur de l’année… et la liste est encore longue. Ce palmarès offre à l’intérieure du Mercury un aura particulier sur la WNBA, qu’elle met à profit en créant la cause « My Kicks My Cause ». On décrypte tout ça dans cet article.

Brittney Griner fonde « My Kicks My Cause »

L’objectif de « My Kicks My Cause » est clair et simple : utiliser la popularité des chaussures de basket pour délivrer des messages en faveur de la justice sociale aux États-Unis, notamment pour le respect des droits des homosexuels. Voici une photo de la superbe Nike « Equality » créée à cette occasion. On vous invite à découvrir toutes les photos des modèles sur le site du Phoenix Mercury.

my-kicks-my-cause-chaussure-wnba-customisees-brittney-griner.png

Britney Griner ne cache pas son homosexualité, qu’elle a publiquement annoncé lors de sa draft WNBA, en 2013. La joueuse du Mercury a beaucoup souffert de commentaires homophobes lors de sa jeunesse, ce qui explique en grande partie son engagement pour la paix sociale. Afin de donner plus de visibilité à « My Kicks My Cause », Griner a trouvé une alliée de taille en la personne de Holly Rowe, célèbre consultante sur ESPN, qui s’est investit avec elle et le Phoenix Mercury dans le développement de « My Kicks My Cause »

D’autres joueuses WNBA utilisent leurs chaussures pour faire passer des messages

La justice sociale est le sujet chaud du moment au États-Unis, et nous constatons une tendance intéressante : des joueuses WNBA se servent de leurs chaussures de basket pour faire passer des messages. On pense notamment à Lexie Brown, qui s’affiche avec une Nike Mamba Fury « Say her name ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par WNBA Kicks (@wnbakicks) le

On vous l’a présentée dernièrement, mais on vous invite à visiter de nouveau la plateforme Instagram WNBAKicks qui présente l’ensemble de ces chaussures WNBA customisées. On a beaucoup aimé la Air Zoom BB Nxt « Say Her Name » de Breanna Stewart ou encore la magnifique adidas « Black Lives Matter »

Se servir des chaussures de basket pour faire passer des messages liés à la justice sociale est une belle initiative, que les joueuses de WNBA semblent apprécier.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok