Chaussures de basket

Quelles sont les marques émergentes en NBA ?

Publié le 11/08/2022

Aujourd'hui, de nombreuses marques et équipementiers gravitent autour de la NBA. Nike domine le marché mais beaucoup d'outsiders commencent à prendre de la place dans la grande ligue ! On fait le point.

La NBA est un marché et une vitrine mondiale pour les équipementiers et ça, certaines marques l’ont très bien compris. Nike domine toujours la grande ligue, mais de plus en plus de marques internationales essaient d’entrer de ce sport en sponsorisant des joueurs à fort potentiel marketing. Dans les nouveaux entrants, on retrouve beaucoup de marques chinoises que l’on va découvrir.

Les concurrents émergents aux grandes marques

Li-Ning

Crée par un gymnaste chinois, Li-Ning se veut être le « Nike » chinois. Côté en bourse à Hong-Kong, la marque ne cesse de se développer depuis les années 2000. Ancien sponsor de Shaquille O’Neal, ils accompagnent désormais Jimmy Butler, Fred VanVleet, CJ McCollum et D.Wade. L’ancienne légende du Heat à même crée sa propre marque au sein du groupe : « Way of Wade », un concept s’inspirant des signatures de LeBron ou Kyrie chez Nike.

jimmy butler lining

L’équipementier chinois cible des joueurs confirmés, mais qui ne pourrait pas avoir de signature chez Nike. L’arrière des Pelicans, CJ Mc Collum à quant à lui sa propre signature au sein de la marque avec la Li-Ning CJ1, alors que Jimmy Butler et Fred VanVleet évoluent tous les deux avec la paire performance – la Li-Ning Yushai XIV. Un partenaire technique, très sérieux et qui pourrait s’agrandir en NBA au fil des années. Leur stratégie marketing mise sur l’avenir avec des joueurs comme D’Angelo Russell , R.J. Hampton ou encore Keldon Johnson.

Anta

Anta est la seconde marque qui s’intègre rapidement en NBA, après avoir signé un partenariat avec la NBA pour utiliser les logos de franchises et le logo de la ligue. La marque chinoise a de grandes ambitions : devenir le numéro 1 du basket en Chine. Dans les années 2000-2010, Anta a eu 4 ambassadeurs de renoms avec en têtes d’affiche Kevin Garnett, Rajon Rondo, Luis Scola ou encore Chandler Parsons.

klay thompson anta

L’équipementier a connu un énorme tournant avec la signature d’un Splash Brother – Klay Thompson – ce qui a accéléré la croissance de la marque. L’ailier a donné une autre dimension à la marque avec la signature de nombreux coéquipiers dans la foulée : James Wiseman et Kevon Looney. Anta n’a pas hésité longtemps avant de créer les paires signatures de ses égéries : La Anta KT pour Klay Thompson, la Rondo 1 pour Rajon Rondo ou encore la GH pour Gordon Hayward, même s’ils sont devenus des joueurs de seconde zone sauf pour le Warrior. La stratégie de la marque semble claire : elle veut signer un maximum de joueurs quels que soit leurs niveaux. Et depuis peu l’équipementier chinois à engagé l’arrière des Clippers Terance Mann et le combo guard des Bulls Alex Caruso.

Peak

L’équipementier chinois a lui aussi connu un coup de boost avec l’arrivée de Tony Parker au sein de la marque. Très vite, Peak s’est fortement implanté en France en étant équipementier officiel de la FFBB, puis de la FIBA 3×3 et du LNB ALL STAR Game. Mais depuis elle a connu un coup de ralentissement avec l’arrêt de ces partenariats. En parallèle, elle décide de poursuivre l’aventure en NBA : après le meneur Tony Parker, elle enrôle Lou Williams, Dwight Howard et le prometteur Andrew Wiggins.

andrew wiggins peak

La marque va très vite créer une chaussure signature pour ce dernier – la Peak Big Triangle – malheureusement lors des Playoffs, l’ailier des Warriors joue toutes les séries avec une paire de Nike Kobe AD aux pieds et un bout de scotch pour masquer le swoosh. Un manque à gagner assez important en terme de visibilité et de rentabilité pour la marque.

Rigorer

Le petit nouveau est aussi une marque chinoise, arrivée en NBA cette année via le contrat avec Austin Reaves, l’arrière des Lakers. L’équipementier chinois a aussi crée sa propre paire la War Ender 1.0 Pro. Rigorer est très présent sur le marché chinois et n’hésite pas à créer des évènements et détections afin de repérer très vite des jeunes cracks pouvant atteindre la NBA. Un partenaire technique qu’il faudra suivre dans les années à venir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @austinreaves12

Crédits Photos : LiNing, NBC Sports

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok