Chaussures de basket

Le 5 majeur all-time Puma

Publié le 20/05/2022

On vous propose de découvrir notre 5 majeur all-time des joueurs NBA ayant été sous contrat avec Puma !

Alors que Nike et ses filiales dominent la NBA, l’équipementier Puma met en place une stratégie axée sur la jeunesse et cela semble porter ses fruits. Néanmoins, Puma est présent depuis les années 70 dans le monde du basketball et de la NBA. De nombreux joueurs emblématiques ont représenté la marque allemande. On vous fait découvrir notre 5 all-time de Puma.

Quel 5 majeur all-time pour Puma ?

Meneur de jeu : Walt Frazier

walt frazier puma

Emblématique meneur de jeu des New York Knicks, Walt Frazier aura su laisser sa trace au sein de la Big Apple. À l’origine de la mythique Puma Clyde, il a su mettre la marque au félin en avant. Joueur élégant et chouchou du Madison Square Garden, il obtient son modèle Puma Clyde en 1972, une paire basse, une semelle fine avec l’inscription « Clyde » – surnom du joueur en référence à Clyde Barrow, car il « volait » beaucoup… de ballons ! Le modèle est un véritable succès et sera réédité plusieurs fois, souvent copié, mais jamais égalé. Pour compléter, Walt Frazier est sous contrat à vie avec Puma, et la Puma Clyde est la première chaussure signature de l’histoire de la NBA.

Arrière : Vince Carter

vince carter puma

Le natif de Daytona Beach, n’est plus à présenter ! Dunker et joueur légendaire des Toronto Raptors, il a lui aussi porté des Puma. Il signe avec l’équipementier lors de sa saison rookie via un contrat de 6.5 millions de dollars. Cependant, la future star ne se sent pas à l’aise avec les chaussures Puma. De plus, le joueur souhaitait voir sa collection « Vinsanity » sortir plus rapidement. Après tout ces désagréments, « Air Canada » rompt le contrat avec la marque au félin. Par la suite, il sera obligé de verser 13.5 millions de dollars à l’entreprise pour cette rupture de contrat. L’histoire d’amour entre le joueur et la marque n’aura pas duré longtemps.

Ailier : Alex English

alex english puma

On parle du 20e meilleur marqueur de tous les temps – Alex English, ailier iconique et meilleur marqueur de l’histoire des Denver Nuggets ! Le joueur a su mettre la marque Puma au premier plan du basket mondial pendant 9 années consécutives en playoffs avec Denver. Le natif de Columbia, multiple All-Star, a longtemps porté la Sky II. C’est d’ailleurs cette chaussure qui a fait sa renommée. « The Blade », très humble, se reposait sur son shoot qu’il relâchait tard afin d’éviter les contres adverses. L’ailier a rejoint Puma après avoir quitté la marque Pony en 1982-1983. Le joueur a rallié la marque au félin avec le statut de meilleur marqueur de la ligue.

4. DeMarcus Cousins

demarcus cousins puma

DeMarcus Cousins, pivot de métier est replacé ailier fort dans notre 5 de départ. Puma a signé l’ancien joueur des Kings, lors de sa razzia de rookie en 2018. Alors sous contrat avec Nike, l’équipementier n’a pas activé la clause pour garder le joueur de Denver. Le joueur expérimenté est en quelques sortes venu « vieillir » le roster actuel de Puma.

5. DeAndre Ayton

deandre ayton puma

Le pivot de notre 5 majeur n’est autre que le Bahamien Deandre Ayton, joueur physique et plein d’avenir, mais avec un énorme doute autour de son avenir avec les Suns. Le joueur de 2.11 m n’a pour l’heure pas de chaussure signature au sein de la marque, mais il apprécie particulièrement la Puma Fusion Nitro Spectra. Il a quand même pu jouer avec une Court Rider Player Edition « Dominayton ». Le choix a été rapide et clair pour DeAndre : Puma est la seule marque présente aux Caraïbes, de nombreuses personnes influentes de l’archipel sont sous contrat avec Puma comme Rihanna ou encore Usain Bolt. Le pivot possède le 3e plus gros contrat de sponsoring à son poste.

6th Man: LaMelo Ball

lamelo ball puma

LaMelo Ball est peut-être l’un des joueur des plus prometteurs de la NBA ! À défaut de travailler dans l’entreprise de son père Big Baller Brand,  le joueur a fait le choix de la raison et est devenu l’égérie n°1 de Puma. Le first pick de la draft 2020 est très rapidement à l’aise sur les parquets NBA et finit ROY en 2021. Joueur au fort potentiel marketing avec un jeu ultra flashy, « Melo » représente une belle opportunité pour la marque, qui a flairé le bon coup et n’a pas hésité à mettre 100 millions de dollars pour ce futur crack. L’équipementier à très vite lancé la machine avec un modèle signature : la Puma MB.01 et selon certaines rumeurs, la seconde chaussure signature devrait voir le jour pour la saison prochaine

Mentions spéciales : Isiah Thomas, Marcus Smart, Terry Rozier, Ralph Sampson, R.J Barrett, Kyle Kuzma, Michael Porter JR

Crédits Photos : InsideBasket, Essentials, Sneaker History.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok