Chaussures de basket

Du Ziongate à la Zion 1 : la relation entre Nike et Zion Williamson

Publié le 26/04/2021

Le 20 février 2019, la chaussure de Zion Williamson - alors jeune star montante du basket universitaire - se déchirait en plein match, lui provoquant une blessure au genou. Aujourd'hui All-Star en NBA, le joueur vient d'obtenir sa première chaussure signature chez Jordan Brand.

Après Manu Ginobili en 2014, qui avait déchiré sa chaussure en plein match de saison régulière NBA contre les Detroit Pistons, Nike a vécu un autre évènement mauvais pour son image en 2019 : le « Ziongate »… on revient sur cet évènement, et ses conséquences à court, moyen et long terme.

Retour sur le Ziongate : que s’est-il passé ?

ziongate zion 1 zion williamson nike jordan brand

Nous sommes le 20 février 2019, Zion Williamson est alors la star montante du basketball universitaire américain. Déjà très médiatisé à l’époque, le joueur de Duke fascine par son mélange de vitesse, d’explosivité et de détente, tout en montrant des qualités techniques très intéressantes. Il est le joueur avec la plus grosse hyper depuis LeBron James. Le match du jour oppose Duke à North Carolina, et ce dernier est très médiatisé. La preuve : un certain Barack Obama, grand fan de basketball, y assiste en tribune ! Spike Lee est également dans les gradins. Tous les yeux sont rivés sur le jeune phénomène Zion Williamson, qui ne passera malheureusement que 33 petites secondes sur le parquet : la faute à sa chaussure gauche qui se déchire lors d’un démarquage plutôt banal, entrainant la glissade du joueur, qui se tord alors le genoux. Stupéfaction dans la salle, et rapidement dans l’univers du basketball.

Ziongate : quel impact à court terme sur Nike ?

Nike Zion 1 - Signature Zion Williamson

Pour Zion Williamson, plus de peur que de mal : cette blessure est restée plutôt modérée puisque le joueur, s’il n’a pas pu revenir tout de suite sur les parquets, a pu terminer la saison avec Duke. Le pire est évité : pas de rupture des ligaments croisés. Par contre, en terme d’image pour Nike, c’est un micro-séisme. Duke est un partenaire de longue date de la marque au swoosh, avec qui la relation est alors au beau fixe. La chaussure portée par Zion Williamson est la signature de Paul George, la PG 2, une des chaussures majeures de Nike en NBA. Les actions en bourse de l’équipementier vont immédiatement connaitre une chute importante : son titre à Wall Street a reculé de 1,06 %, soit une perte de plus d’1 milliard d’euros pour Nike ! L’équipementier a tout de suite mis en place une communication de crise :

« On a déjà eu des problèmes sur des chaussures, mais pas de manière aussi visible. La qualité de nos produits est de la plus grande importance pour nous. Bien que ce soit un incident isolé, nous travaillons pour identifier le problème et souhaitons à Zion un prompt rétablissement ».

On peut alors craindre le pire pour Nike, qui est à l’époque déjà leader sur le marché des chaussures NBA.

Malgré le Ziongate, la relation entre Zion Williamson et Nike se poursuit

Nike Zion 1 - Signature Zion Williamson

Bien que ce type d’incident soit catastrophique pour un équipementier, surtout lorsqu’il se produit dans un contexte sur-médiatisé comme celui-ci, on constate avec le recul que les impacts à long et moyen termes sont en fin de compte plutôt modérés pour Nike. En effet, Duke est restée partenaire de Nike, avec qui elle a depuis signé un nouveau contrat portant sur 10 saisons. Au niveau de Zion Williamson, il a signé un contrat avec Jordan Brand (qui, on le rappelle, est une filiale de Nike) en juillet 2019, soit quelques mois après le « Ziongate ». Depuis, le joueur se développe et répond aux énormes attentes placées en lui : il n’est en qu’à sa seconde saison en NBA, et a déjà été sélectionné pour le All-Star-Game. De plus, la Zion 1, sa première chaussure signature, a été commercialisée par Jordan Brand la semaine passée !

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok