Chaussures de basket

L’histoire des chaussures signatures en WNBA

Publié le 09/01/2020 Mis à jour le 07/06/2020

La WNBA, ligue américaine de basket professionnel, a été lancée en 1997. Les grands équipementiers sportifs n'ont pas trop tardé à repérer le potentiel marketing de cette ligue. On retrace l'histoire des signatures shoes en WNBA.

Le début des partenariats entre les marques et les joueuses de WNBA

Preuve du chemin qu’il y avait déjà à parcourir à l’époque, il aura fallu attendre l’approbation de la NBA pour créer la WNBA en 1997.

La première saison commence alors en mai et se déroule donc l’été jusqu’à août pour la saison régulière avec les play-offs en septembre. La ligue gardera ce calendrier idéal qui se termine juste avant la rentrée de la NBA.

La WNBA commence donc au printemps 1997 en communiquant notamment sur ses 3 grandes stars : Sheryl Swoopes, Lisa Leslie et Rebecca Lobo, toutes les 3 mises sur le devant de la scène internationale en ramenant aux USA la médaille d’or des jeux olympiques de 1996. ! Il n’a pas fallu attendre trop longtemps avant que les grandes marques sportives relèvent le potentiel de cette nouvelle ligue.

Les joueuses « pionnières »

 

Sheryl Swoopes, première joueuse de basket à avoir sa signature shoe !

Sheryl Swoopes signe rapidement avec Nike et devient la toute première joueuse de basket à avoir sa chaussure signature avec la Air Swoopes ! Cette chaussure signature a vue le jour dans le courant de l’année 1995, juste avant le lancement de la WNBA.

chaussure nike air swoopes wnba

 

La superstar Lisa Leslie rejoint Nike a son tour

Lisa Leslie, célèbre pour être la toute première joueuse à avoir dunké lors d’un match officiel signe aussi rapidement avec Nike et représenta la marque avec ses déclinaisons de modèles déjà existants mais sans toutefois avoir sa signature.

 

Les autres joueuses WNBA sous contrat avec un équipementier

Rebecca Lobo signe elle avec Reebook et devra attendre quelques années avant de sortir sa chaussure, la Reebok The Lobo. Il est malheureusement très difficile de se procurer des photos de qualité du modèle.

Parmi les joueuses actuelles, Diana Taurasi aura le droit en 2006 à la Nike Shox DT mais elle ne les gardera aux pieds qu’une seule année. Elle continuera ensuite avec la signature Lebron et aura même son modèle à elle, la LeBron 16 PE.

chaussure nike lebron diana taurasi

Du côté de chez adidas, on signe Candace Parker en 2008, l’année où elle devient la 2ème femme de l’histoire de la WNBA à dunker en match officiel. adidas accompagnera la venue de Parker avec la sortie de la Adidas TS Ace Commander. D’autres modèles suivront mais rien depuis 2012 avec la Ace3 .

chaussure adidas candace parker

source : Nice Kicks

Candace Parker reste en 2020 la dernière joueuse à avoir sa signature. Dernière avancée, Maya Moore devient la toute première joueuse à signer avec Air Jordan en 2013. On attend toutefois encore aujourd’hui le premier modèle signature de la WNBA MVP 2014.

Bien que les plus grandes marques sportives aient rapidement signé quelques unes des meilleures basketteuses dès la première saison WNBA avec plusieurs chaussures signatures, cela fait plusieurs années que l’on a rien vu en terme de modèle propre à une joueuse. Certes des coloris spécifiques dédiés aux joueuses continuent de sortir régulièrement mais on reste encore très loin de la NBA. Affaire à suivre…

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok