Chaussures de basket

Drew League 2022 : ce qui a attiré notre attention

Publié le 19/07/2022 Mis à jour le 20/07/2022

Le mythique tournoi de Compton ramène du beau et produit du spectacle. Retour sur les équipements qui ont attiré notre attention lors de ce weekend riche en highlights !

Los Angeles, soleil, LeBron et nouvelles paires, voilà ce qu’a proposé la Drew League 2022 le week-end dernier ! Évènement devenu incontournable, le tournoi ne cesse d’attirer des grands noms comme DeMar DeRozan, Kevin Durant ou encore Kobe Bryant à l’époque. Crée depuis 50 ans, le rendez-vous estival ne cesse d’accroître sa notoriété. Il y avait aussi du beau monde en tribune notamment avec la présence de Draymond Green et du rappeur Quavo, venu spécialement voir King James.

Qu’est-ce que la Drew League ?

logo drew league

La Drew League voit le jour en 1973 à la Charles Drew Junior High School de Los Angeles. Tout d’abord, une compétition entre 6 équipes, elle passera très vite à 10 équipes en 1985. Le tournoi avait pour objectif d’aider les jeunes du quartier à tisser des liens et à se divertir dans un environnement compliqué. Le créateur et inventeur du tournoi, Alvin Willis déclara :

« Il n’y avait pas de bowling, pas de centre commercial, pas de cinéma. Alors tous les soirs, on était dans le gymnase. »

Le succès est tel que l’institution grandit et voit de nombreuses stars de la NBA participer et se confronter à des jeunes joueurs anonymes « no-names ». C’est une occasion en or de se frotter à des grands noms. Très vite, les matchs sont devenus des machines à highlights avec un public toujours aussi bouillant. Un engouement qui a poussé les organisateurs à changer plusieurs fois de salles avec un public et des stars de plus en plus présentes sur le bord des parquets. Depuis 2011, la Californie et Compton n’avaient pas vu The Chosen One à la Drew League, c’est maintenant chose faite avec l’apparition de LBJ et de sa nouvelle signature : la LeBron 20 !

La LeBron 20 enfin aux yeux du monde et une Kobe 6 hommage !

LeBron James rentre un peu plus dans l’histoire, en effet, il devient le premier joueur de l’histoire de la NBA à obtenir 20 paires signatures durant sa carrière. Une paire simple avec une empeigne rose, un swoosh argenté, il en faut peu pour détruire ses adversaires. Le King a tourné les projecteurs vers lui et sa team avec 42 points inscrits.

LeBron James & DeMar Derozan Drew League

Un retour gagnant après une longue disette et la non-qualification aux playoffs de ses Lakers. Dans la même team, on retrouvait un natif de Compton et superstar de la NBA – DeMar DeRozan – joueur des Bulls, il a partagé la balle orange avec LBJ. DeMarvelous est très impliqué dans son quartier avec de nombreux dons et une association, l’ailier de Chicago a aussi fait parler de lui avec un coloris inédit à ses pieds. Une Kobe 6 orange reprenant le colorway du pull porté par le Black Mamba en décembre 2019, lors du match Mavericks-Lakers. Un énorme clin d’œil pour la légende de Los Angeles. Les deux superstars de la NBA se sont aussi illustrées par leur fidélité auprès de leur sponsor.

Pourquoi LeBron et DeRozan, cachent-ils le logo adidas du maillot de la Drew League ?

Nike domine le marché de la NBA, mais adidas n’a pas dit son dernier mot après avoir perdu le contrat au dépens de son concurrent. La marque aux 3 bandes a investi dans les tournois estivaux. Après le Rucker Park, c’est bien la Drew League qui est passée sous la houlette allemande, véritable rendez-vous pour les stars NBA, tous les maillots sont sponsorisés par adidas. Tous deux sous contrats avec Nike, King James et DeRozan n’ont  pas le droit de s’afficher avec une autre marque lors d’évènements ou de matchs officiels. Ils ont donc astucieusement caché le logo « Three Bars » avec un scotch blanc.

drew league 2022 logo adidas caché lebron james

Cette histoire nous rappelle fortement celle du GOAT, et de ses péripéties lors de la cérémonie des JO 1992, avec l’équipementier Reebok. La marque anglaise était l’équipementier officiel des États-Unis, mais lors de la remise des médailles d’or, MJ avait caché le logo avec un drapeau américain, pour démontrer sa loyauté au géant américain Nike. Implantée dans la NBA depuis maintenant plus de 50 ans, la marque au swoosh a su créer une réelle dynastie dans le monde du basketball.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok